TRIOMF R.D.C. S.A. 

Immeuble Elembo, 130 Boulevard du 30 Juin 

Gombe Kinshasa 

République Démocratique du Congo 

Tel: +243 854 633 574 

Fax: +27 86 541 7948 

Email: info@triomfrdc.com | Web: triomfrdc.com 

HOME page 1

BIENVENUE À TRIOMF RDC

Ayant déjà établi leurs racines dans un certain nombre des pays africains, TRIOMF RDC, une filiale de TRIOMF AFRIQUE DU SUD, a fait le saut dans l'inconnu territoire de la République Démocratique du Congo, en assurant des temps à venir très passionnants alors que les géants agricoles continuent à briser les barrières dans tout le continent, en plaçant la barre très haut au sein de l'industrie des engrais.Cette nouvelle initiative comprend la construction d'une usine de production d'engrais extrêmement sophistiquée avec une nouvelle installation portuaire dans le port de Boma.Mais avant de plonger dans les tenants et les aboutissants de cette palpitante aventure, en saisissant l'impact massif d'un tel projet, il est important de considérer la déclaration suivante de Christo Grobler, PDG de TRIOMF Afrique du Sud:

"Nous ne construisons pas tout simplement une usine, mais nous établissons une industrie d'engrais. Nous introduisons beaucoup de technologie, transférons la connaissance et la propriété intellectuelle, c'est donc une chose majeure."

Approuvée par des générations, TRIOMF Fertilizer continue d’être le choix préféré des engrais de haute performance, offrant des services agricoles à valeur ajoutée, l’expertise et d'autres produits agricoles. TRIOMF Fertilizer a établi une usine de fabrication et de distribution d'engrais première en son genre en Afrique centrale. Une installation portuaire dans le port de Boma, sur le fleuve Congo, abrite maintenant une usine de production d'engrais ultra-moderne. De là, il sera possible de fournir à l’intérieure de la RDC et distribuer plus loin des produits de TRIOMF Fertilizer. Le meilleur de la gamme de produits de TRIOMF Fertilizer seront facilement disponibles pour l’agriculteur de la RDC et sera fabriqué et distribué à partir de cette plate-forme centrale de production TRIOMF RDC. TRIOMF bénéficie d'un large éventail d'engrais très spécialisés et d'autres produits agricoles, y compris les engrais granulaires, les engrais liquide et foliaire et d'autres produits d'engrais de spécialité. La gamme d'engrais granulaire de TRIOMF comprend le fameux Nitrex – L’engrais rouge, l’engrais à revêtement organique, les engrais phosphatés supérieures et le Nitroplus - un véritable engrais granulé unique et homogène. La gamme d'engrais liquide de TRIOMF comprend des produits agricoles d’alimentation foliaire spécialisés avec une alimentation équilibrée, des suppléments idéaux, les aliments de démarrage et des engrais de préparation du sol.

Triomf RDC - Fertilizer(s) 2 home 3 home

Triomf RDC - Fertilizer(s)

Français English

TRIOMF R.D.C. S.A.
Immeuble Elembo, 130 Boulevard du 30 Juin
Gombe Kinshasa
République Démocratique du Congo
Tel: +243 854 633 574
Fax: +27 86 541 7948
Email: info@triomfrdc.com | Web: triomfrdc.com
ACCUEIL
A PROPOS DE NOUS
PRODUITS
BOMA
ACTUALITES
GALERIE
CONTACTEZ-NOUS
VISITEZ TRIOMF SA

Recherche...
HOME page 1
BIENVENUE À TRIOMF RDC
Ayant déjà établi leurs racines dans un certain nombre des pays africains, TRIOMF RDC, une filiale de TRIOMF AFRIQUE DU SUD, a fait le saut dans l'inconnu territoire de la République Démocratique du Congo, en assurant des temps à venir très passionnants alors que les géants agricoles continuent à briser les barrières dans tout le continent, en plaçant la barre très haut au sein de l'industrie des engrais.Cette nouvelle initiative comprend la construction d'une usine de production d'engrais extrêmement sophistiquée avec une nouvelle installation portuaire dans le port de Boma.Mais avant de plonger dans les tenants et les aboutissants de cette palpitante aventure, en saisissant l'impact massif d'un tel projet, il est important de considérer la déclaration suivante de Christo Grobler, PDG de TRIOMF Afrique du Sud:

"Nous ne construisons pas tout simplement une usine, mais nous établissons une industrie d'engrais. Nous introduisons beaucoup de technologie, transférons la connaissance et la propriété intellectuelle, c'est donc une chose majeure."

1-home

2-home

2

btnFacebook
TRIOMF R.D.C S.A. Copyright © 2014. All rights reserved.
Privacy Policy | Disclaimer
africom logo
TRIOMF R.D.C S.A. is part of the
Africom Group of companies | Africom.co
Designed by MPower Media | mpowermedia.co.za
back top
A PROPOS DE NOUS
LA RDC

Enjambée par l'équateur avec un tiers allongé dans le Nord, la RDC est le deuxième plus grand pays du continent et a une population estimée à 75 millions, ce qui en fait le quatrième pays le plus peuplé d'Afrique.

Bien que riche en ressources naturelles, le pays a été ravagé par une série des guerres, la plus récente étant le conflit du Kivu qui a pris fin seulement à la fin de l'année écoulée - et a été encore plus limité par le manque d'infrastructures, mais avec de nombreux nouveaux développements dans le pipeline, il y a un regain d'espoir parmi son peuple.

Avec la capitale, Kinshasa, les autres villes les plus importantes sont les deux villes minières - Lubumbashi et Mbuji-Mayi - et les exportations les plus importantes sont les minéraux bruts avec la Chine acceptant plus de 50% des exportations durant 2012.

FAIT INTERESSANT :

Le fleuve Congo domine la région topographiquement avec la forêt tropicale qu'il traverse. Le bassin du fleuve (qui comprend le fleuve et tous ses innombrables affluents) couvre une superficie de 1 000 000 km, occupant la quasi-totalité du pays et constitue l'épine dorsale de l'économie et du transport.
fact-river

L'AGRICULTURE

Considérée comme un secteur de l'économie riche en possibilités, la production de manioc, de l'igname, du plantain, du riz et du maïs, a stagné depuis l'indépendance en 1960. Pour compliquer encore les choses, le pays est handicapé par un mauvais système transport interne. Mais en dépit de tous ces facteurs de limitation, TRIOMF a reconnu les possibilités multiples dans la région et vise à éliminer les coûts élevés liés à l'importation des engrais par la fabrication locale, la création de l'emploi et, finalement, la construction de l'industrie dans son ensemble.

Le secteur agricole soutient les deux tiers de la population et est divisé en subsistance et en agriculture commerciale. C'est au fait le premier qui a suscité l'implication de TRIOMF, en tenant compte des statistiques terribles de production alimentaire au niveau nationale.

1-about

2-about

3-about
SPÉCIALITÉS
Triple10 logo

SPÉCIALITÉ FOLIAIRE

Triple Ten (10:10:10) associe les meilleurs intrants conventionnels à des composés organiques modernes pour offrir une option unique de production à haut rendement aux producteurs de fruits et de légumes et aux agriculteurs à grande échelle. Les concepteurs du Triple Ten (Nutri-Tech Solutions - NTS) font la promotion d'une approche qu'ils appellent « la fertilisation par la fusion », où la performance et la durabilité des mélanges NPK et d'oligo-éléments sont considérablement améliorées grâce à l'ajout des composés organiques.

L'utilisation du carbone comme tampon et la chélation naturelle sont deux des processus essentiels à la stimulation des composantes N-P-K. Les éléments N-P-K dans la formulation du Triple Ten sont dérivés de NPK enrobés à chaud. Le NPK enrobés à chaud est obtenu au moyen d'un procédé spécifiquement conçu par NTS.

Trois concentrés incompatibles de N-P-K sont mélangés, créant une réaction chimique violente. La fusion génère une chaleur si extrême que le mélange peut « bouillir » jusqu'à deux jours. Lorsque la solution revient à une température normale, les trois ingrédients sont devenus une substance chimique complètement différente.

Ce nouveau produit N-P-K puissant a une teneur faible en sodium, un pH neutre et n'est pas corrosif. Les aspects négatifs associés aux matériaux d'origine ont disparu mais laissent la place à un gain crucial: la promotion de la croissance de la plante grâce à l'énergie libérée par l'engrais plutôt que par l'engrais lui-même.

A ce composant chimique N-P-K propre et puissant vient s'ajouter tout un éventail d'oligo-éléments chélates. Cette base N-P-K/oligo-éléments de grande qualité est ensuite utilisée pour élaborer un type d'engrais tout à fait nouveau, incluant des activateurs de croissance naturels, des micro-organismes, des acides aminés, des enzymes, des protéines, des colloïdes minéraux et des vitamines.

Les activateurs de croissance naturels, les enzymes, le spectre large d'oligo-éléments, les acides aminés, les vitamines et les micro-organismes constituent certains des composants du Triple Ten nécessaires pour obtenir une culture de qualité et le maximum de rendement

triple 10

tri amino logo
NUTRITION ÉQUILIBRÉE

Cet acide aminé/potassium à libération rapide et de haute performance combine les capacités d'absorption nutritionnels et rapide pour des résultats immédiats dans les cultures stressées et stimule la croissance et le développement aussi.

Tri-Amino est un extrait végétal entièrement organique, riche en carbone, d'une valeur Brix élevée. Sa composition et son équilibre parfait de tous les nutriments essentiels aux plantes en font le partenaire idéal pour tous les engrais inorganiques (forte teneur en sel), et la grande quantité d'acide humique qu'il contient agit comme tampon idéal. Tout programme nutritif équilibré d'une culture prend en considération les aspects chimiques, physiques, et biologiques du sol. Sur les trois, la composante « biologique » est traditionnellement la plus affectée et c'est celle qui est mieux prise en compte par Tri-Amino, grâce à ses 19 acides aminés.

Tri-Amino est utilisé comme engrais complet. Sur tous les oligo-éléments, tous nécessaires en très faibles quantités, le silicium (Si) est considéré comme élevé et disponible dans les plantes. Les engrais nourrissent les plantes tandis que Tri-Amino nourrit le sol, ce qui les rend tous deux également importants pour obtenir une production viable et durable.

On peut dire que Tri-Amino agit en tant que stimulateur de l'énergie de la plante, surtout pendant la phase de reproduction d'une culture. Dans le cas du maïs, du blé, du soja et des cacahuètes, la pulvérisation foliaire aide à renforcer la résistance aux maladies et la production pendant la phase de reproduction.

triamino

MicrosZ logo

LE COMPLÉMENT IDÉAL

Micro Z est un produit simple utilisé principalement pour compléter les autres engrais liquides. Il contient un taux élevé de divers oligo-éléments inorganiques, et accompagne généralement un autre produit en fonction du volume déterminé par les besoins d'une culture spécifique.

Micro Z est l'additif idéal des produits de TRIOMF comme POP-UP, Bakgat, Muche Maize et d'autres engrais liquides, spécialités et engrais foliaires. Micro Z peut aussi être employé seul avec succès, en tant qu'application riche en oligo-éléments.

L'utilisation comme application liquide dans les sillons est essentielle si l'on prend en compte le zinc à 50 000 dpm. Le Zinc et le maïs vont de pair, c'est pour cela que Micro Z peut aussi aider la plante à rectifier les carences en manganèse et zinc après la pulvérisation de glyphosate.

Une autre utilisation importante est l'application comme engrais foliaire pour les noix de pécan tout au long de la saison en raison de leurs carences en zinc. Ensemble, Tri-Amino et LAPP fonctionnent en parfaite synergie, et la composition de Micro Z favorise la santé de la plante grâce aux propriétés du manganèse, du cuivre et du zinc qui l'aident à lutter contre les infections fongiques.

Le cobalt et le molybdène contribuent également au bon fonctionnement des nodules racinaires des légumineuses, ce qui souligne encore la nécessité d'une application dans les sillons ainsi qu'une ou deux pulvérisations foliaires au cours de la saison.

micro Z

Pop-up-logo

ENGRAIS DE DÉMARRAGE
No d'immatriculation: B4802

Le POP-UP est une suspension concentrée idéale pour une application foliaire ou au sol, conçue spécialement pour accélérer la germination et renforcer le semis bien plus que n'importe quel autre produit de sa catégorie. Le POP-UP garantit une germination uniforme et encourage le développement de racines fortes, ce qui équipe la jeune plante à mieux résister contre le stress environnemental et les maladies.

Le POP-UP contient des éléments cruciaux au développement de la bactérie rhizobium, fixateur d'azote. Les oligo-éléments comme le bore et le silicium ainsi que les vitamines, les humâtes et les acides aminés prolongent la nutrition du semis après la germination. Les résultats supérieurs obtenus lors des tests cliniques ont prouvé que le POP-UP est le meilleur produit disponible sur le marché pour favoriser la croissance et le développement racinaire dès le départ.

En utilisant un stimulateur de démarrage comme le POP-UP, la plante jeune et mature aura besoin de moins d'engrais conventionnel, ce qui réduira les coûts d'intrants de production. Lorsqu'il est appliqué dans les sillons, ce produit d'aide à la croissance, élaboré en Afrique du Sud, aidera le semis et encouragera son enracinement. L'utilisation du POP-UP pourra aussi minimiser le besoin de replanter à cause de conditions défavorables entraînant un faible peuplement. Dans les cas où le vent endommage quotidiennement les cultures, surtout les jeunes plantes, le POP-UP sera bénéfique en assurant la croissance rapide et saine dès les premières étapes de développement des plantes.

Publicité Parue dans le Landbouweekblad

Pour télécharger ou visualiser la publicité,cliquez ici.

download-btn

popup

Liquid Lime-logo

PREPARATION DU SOL
No d'immatriculation: B4806

Liquid Lime est un produit d'amendement appliqué avant les semis afin d'améliorer la qualité des sols et de renforcer leur santé. Le Liquid Lime est facilement appliqué directement dans les lignes de semis. L'épandage du Liquid Lime est essentiel pour amorcer un cycle de production végétale réussi.

Les propriétés et avantages de Liquid Lime:

• Solution à base de poudre ultrafine de carbonate de calcium.
• Obtenu à partir d'un marbre d'une grande pureté (calcaire).
• Contient un biocide approprié.
• Suspension colloïdale et substance réactive.
• Se répand très efficacement dans le sol par sa qualité colloïdale.
• Taux relatif de suspension des résines de 100 %.
• Possède la capacité de neutraliser l'acidité de la couche supérieure des sols à 100 % sur les lignes de semis.
• Facteur d'intensité de 100 %.

Le Liquid Lime est une suspension calcaire qui agit en tant que produit d'épandage polyvalent. Le carbonate de calcium est super fin, ce qui génère une réaction rapide en cas d'application ciblée, sur le sol ou le feuillage. Le sol doit contenir une grande quantité de calcium car les plantes et les cultures en ont besoin pour assurer une croissance et une production saines.

Ainsi, le Liquid Lime résout le problème dès qu'une carence de calcium est détectée dans le sol, ou si l'absorption du calcium est limitée par des facteurs comme un pH faible, l'acidité du sol ou le déséquilibre des nutriments. Le Liquid Lime assure une administration du calcium très réactive lorsqu'il est appliqué au sol, grâce à la micro-finesse des particules, à sa forte capacité de neutralisation, et à sa masse spécifique importante.

Par conséquent, le pH du sol augmentera autour des plantes et leur nutrition sera optimisée. Le Liquid Lime est très homogène et facile à manipuler ; il se mélange bien à l'eau, c'est pourquoi il est tout à fait adapté à l'application foliaire pour l'apport de calcium. Du point de vue de la nutrition de la plante, le Liquid Lime remplit entièrement son objectif.

liquid lime

LE CATALOGUE DES PRODUITS TRIOMF

download catalogue

Cliquez ici pour télécharger le catalogue
MUSHE MANIOC
SUR LE MANIOC

Originaire d'Amérique du Sud, le manioc est cultivé dans les régions tropicales et subtropicales pour ses comestibles racines amylacées, ce qui en fait une importante source de glucides autant que la patate douce.

L'ajout de sa popularité, en particulier chez les agriculteurs de subsistance, est sa tolérance pour les mauvaises conditions du sol. En conséquence, il est en mesure d'obtenir une croissance satisfaisante sur des sols très acides/stériles qui de plus a un effet de dissuasion sur l'utilisation d'engrais.

MUSHE CASSAVA

Ci-dessus : Les feuilles d'une plante de manioc ainsi que le tubercule de manioc qui a une peau de texture boisé et un intérieur charnu, blanc.
Faits intéressants :

Après le riz et le maïs, le manioc est la troisième plus grande source de glucides alimentaires dans les tropiques

Le manioc est l'un des principaux aliments de base dans les pays en développement et en RDC, la consommation du manioc est la plus élevée au monde
Il est considéré comme l'une des ultimes cultures de sécurité alimentaire sur le continent
Chaque congolais consomme en moyenne 453kg de manioc frais par an
Les feuilles de manioc sont les principaux légumes consommés en RDC (Kinshasa, en particulier, lorsqu'un ménage moyen de 7 à 8 personnes consomme environ 4kg de manioc par semaine)
Bien que l'une des plus résistantes cultures au climat, cette denrée vitale est hautement sensible à la maladie
Mais avec les avantages dépassant de loin les inconvénients, la citation suivante doit être gardé à l'esprit, en soulignant l'importance d'acquérir davantage une meilleure compréhension de combien le manioc est important.
"Le manioc est une production très importante dans les pays tropicaux. Plus de 800 millions des agriculteurs cultivent le manioc comme aliment de base dans les tropiques, notamment en Afrique." - Leena Tripathi, Institut International d'Agriculture Tropicale (ITA) avril 2014.

ALORS POURQUOI LE MUSHE MANIOC?

muche cassava label website RDC 20141010

Bien que ce soit un fait bien connu que la plante de manioc répond bien à la fertilisation, les petits agriculteurs en RDC, ainsi que dans le reste de l'Afrique, sont enclins à ne pas faire usage de l'engrais en raison des facteurs suivants :

Le manque d'accès aux transports (les agriculteurs ne sont donc pas en mesure d'obtenir des engrais pour leurs exploitations agricoles)

Abordabilité (coût)
Le succès général de la croissance du manioc hautement tolérant sans engrais
Entrez Mushe Manioc.
Même si l'engrais est appliqué, il ne serait toujours pas en mesure de fournir la même chose que ce que Mushe Manioc offre.

Il contient de l'azote, le phosphate, le potassium, le magnésium, le soufre et divers microéléments par rapport à la norme d'engrais NPK (azote, phosphore et potassium).

L'énergie fournie à la plante via le phosphate et le potassium est associée au mouvement de l'eau, les nutriments et les glucides dans la plante, qui stimule la croissance, augmente la production des protéines, maximise l'utilisation des eaux et augmente la résistance aux insectes et maladies.

L'engrais foliaire contient en plus des ingrédients aminés tels que les acides fulviques et humiques, les enzymes et les micronutriments super concentrés tels que le fer, le cuivre, le zinc, le manganèse, le bore et le molybdène qui promeut l'enzyme réductase, la synthèse des protéines, la teneur en chlorophylle de production, la régulation de la croissance, le développement de nouvelles cellules et racines et l'activation de nitrate réductase.

Ensemble, ces composants permettent à la plante de manioc d'atteindre son potentiel de croissance maximum et d'obtention un état ou elle devient suralimentée et robuste, prêt à offrir le meilleur de production de manioc et de rendement.

Autres choses qui rendent Mushe Manioc attrayant sont l'aspect pratique du produit (facile à transporter), ainsi que l'abordabilité et les résultats immédiats, une fois la pulvérisation foliaire a été appliquée.

Un petit agriculteur typique exigerait seulement 2L pour environ un demi-hectare, donnant à la plante un accès immédiat à l'ensemble de la solution disponible en différents volumes.

Il est important de noter que la plante a tendance à extraire une grande quantité de potassium dans le sol, plus que tout autre élément et si cultivée en permanence sur le même sol, un manque de potassium est susceptible de se développer.

Ce fait est illustré par l'exemple suivant :

Chaque tonne des racines fraîches récoltées contient environ 3 kg de potassium; avec une production de 30 tonnes de racines par hectare, environ 90 kg de potassium sont extraits du sol. Par conséquent, continuer la production de manioc adéquate sans fertilisation de potassium peut rapidement épuiser les réserves du sol de ce nutriment.

Bien que le K ne soit pas un composant de base des protéines, des glucides ou des graisses, il joue un rôle important dans leur métabolisme. Le potassium stimule l'activité photosynthétique net d'une surface foliaire donnée et augmente la translocation de la photosynthèse aux racines tubéreuses. Il en résulte une faible teneur en glucides dans les feuilles, ce qui augmente encore l'activité photosynthétique.

Bien que le K ne soit pas un composant de base des protéines, des glucides ou des graisses, il joue un rôle important dans leur métabolisme. Le potassium stimule l'activité photosynthétique net d'une surface foliaire donnée et augmente la translocation de la photosynthèse aux racines tubéreuses. Il en résulte une faible teneur en glucides dans les feuilles, ce qui augmente encore l'activité photosynthétique.

mushe maize

LE CATALOGUE DES PRODUITS TRIOMF

download catalogue

Télécharger le dernier catalogue des produits TRIOMF.
TRIOMF STRAIGHTS
DESCRIPTION DU PRODUIT
N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
STRAIGHTS
L'URÉE GRANULAIRE 46%
46.00
URÉE GRANULÉE 46%
46.00
POLITAIN (G) 46% 46.00
URÉE "NITREX" 46.00
Carte 33
11.00 52.00
Carte 33+.75%Zn 11.00 52.00
DAP 38% 18.00 46.00
DAP 38% POLITAIN 18.00 46.00
KCL 60.00
KIESÉRITE
Sulfate d'ammonium Fine
21.00 - - 24.00
Sulfate d'ammonium granulé
21.00 24.00
LE CATALOGUE DES PRODUITS TRIOMF

download catalogue

Télécharger le dernier catalogue des produits TRIOMF.
TRIOMF COMPOSÉS
DESCRIPTION DU PRODUIT
N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17+S 17.00 17.00 17.00 3.00

Politain-logo

REVÊTEMENT ORGANIQUE
Reg. No: K9485

Nitrex logo

L'ENGRAIS ROUGE
Reg. No: K9484

DESCRIPTION DU PRODUIT N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17 17.00 17.00 17.00
NPK 15:15:15 15.00 15.00 15.00
NPK 12:24:12 12.00 24.00 12.00
NPK 22:10:16 22.00 10.00 16.00
DESCRIPTION DU PRODUIT N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17 17.00 17.00 17.00
NPK 15:15:15 15.00 15.00 15.00
NPK 12:24:12 12.00 24.00 12.00
NPK 22:10:16 22.00 10.00 16.00
politain ws

nitrex ws

LE CATALOGUE DES PRODUITS TRIOMF

download catalogue

Télécharger le dernier catalogue des produits TRIOMF.
TRIOMF COMPOSÉS
DESCRIPTION DU PRODUIT
N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17+S 17.00 17.00 17.00 3.00

Politain-logo

REVÊTEMENT ORGANIQUE
Reg. No: K9485

Nitrex logo

L'ENGRAIS ROUGE
Reg. No: K9484

DESCRIPTION DU PRODUIT N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17 17.00 17.00 17.00
NPK 15:15:15 15.00 15.00 15.00
NPK 12:24:12 12.00 24.00 12.00
NPK 22:10:16 22.00 10.00 16.00
DESCRIPTION DU PRODUIT N% P% (P2O5) K% (K2O) S%
NPK 17:17:17 17.00 17.00 17.00
NPK 15:15:15 15.00 15.00 15.00
NPK 12:24:12 12.00 24.00 12.00
NPK 22:10:16 22.00 10.00 16.00
politain ws

nitrex ws

LE CATALOGUE DES PRODUITS TRIOMF

download catalogue

Télécharger le dernier catalogue des produits TRIOMF.
BOMA
Boma se situe sur la rive nord du fleuve Congo, à environ 100 km en amont de Muanda, où le fleuve se jette dans l'océan Atlantique.

Situé dans la province du Bas-Congo, son climat est classé comme tropical, avec une saison sèche et une saison de pluie avec des précipitations qui atteignent un sommet à partir du mois de janvier jusqu'au mois d'avril.

boma map

COMMENT TOUT A COMMENCE

Au cours du mois d'août dernier, TRIOMF Afrique du Sud (AS) a approché le gouvernement de la RDC en ce qui concerne la possibilité d'introduire des engrais dans le pays. Ils ont accepté et ont souligné leur volonté de commencer la fabrication localement au lieu d'importer, d'où l'expression "produire plus pour importer moins."Un parfait exemple de ce dilemme est qu'en fin de l'année dernière (octobre 2013), la province du Katanga a importé au moins 60 % de ses besoins alimentaires.

TRIOMF répondu à leur sort en manifestant leur volonté d'investir à une seule condition - le gouvernement investit en collaboration - sécurisation ainsi l'investissement de TRIOMF. Les contrats ont été signés en février de cette année, avec TRIOMF jusqu'à 70% et le gouvernement comblant le reste.

Ce nouveau développement qui équivaut à 90 millions de dollars et emploie un effectif de plus de 2 000, a mis ensemble toutes les compétences considérables en logistique, la planification future et à long terme, les aptitudes spécialisées et a élargi la couverture d'AFRICOM COMMODITIES en Afrique de l'Ouest par l'ouverture des nouveaux marchés.

La route a été difficile mais l'équipe a réussi à surmonter tous les obstacles devant eux grâce à leur persévérance et une inébranlable détermination à atteindre leurs objectifs

MISSION

TRIOMF vise à maintenir son statut en tant que la plus grande industrie d'engrais dans la RDC, s'étant déjà établie comme un leader dans la région de la SADC. En outre, ils veulent fournir aux agriculteurs et au gouvernement de vrais conseils pour une agriculture professionnelle et accroître la production de denrées alimentaires.

1-boma

boma middle side

boma righhand side
LE VOYAGE COMMENCE
OUVERTURE DES PORTES

En mars 2014, TRIOMF RDC a officiellement ouvert son siège à Kinshasa dirigé par le Directeur Général, Nicolaas du Plessis et Martin Lukaya M. W., qui a été nommé par le gouvernement en tant que Directeur Général adjoint. Ensemble, le duo a configuré le bureau et a pris soin de recruter les bonnes personnes aux bons endroits dans un temps très bref.

JOURNEY BEGINS

Pour commencer:
L'équipe de TRIOMF RDC durant une des réunions antérieures. De gauche à droite, Nada Kashema, Nicolaas du Plessis, Martin Lukaya M. W., Arnold Mbuku et Didier Mbadu (en bas à gauche).

AJUSTEMENT AU MODE DE VIE DE LA RDC

C'est durant cette période que tous les préparatifs nécessaires et ajustements ont eu lieu comme la mise en place du bureau et un " second chez-soi ". Evidemment, il y a beaucoup d'acclimatation qui a eu lieu ainsi que l'adaptation à l'approche de "porte fermée" qu'on adoptée les Congolais.

Le renforcement des relations s'est avéré également vital dans la construction d'un environnement chaleureux. Bien qu'un partenariat avec le gouvernement fût bien en place, les habitants demeurèrent sceptiques et ce n'est qu'après le lancement d'une autre initiative du gouvernement de la RDC, le "Parc Agro de Industriel" dans Bukanga Lonzo en juillet, que le peuple devenu chaud à l'idée. Cela a été encouragé par l'arrivée des conteneurs à Boma qui a permis à tous d'envisager et de se rendent compte de ce qui devait suivre.

C'est au cours de cette semaine révolutionnaire que les membres de l'équipe ont été introduits.

RENCONTREZ L'ÉQUIPE

NICOLAAS DU PLESSIS
Arrivé en février et a été chargé de superviser toutes les opérations en RDC dont le Parc Agro de Bukanga Lonzo, le siège à Kinshasa ainsi que l'initiative Boma. Ensemble avec son adjoint, il a contribué à donner aux agriculteurs locaux une conviction de ce que TRIOMF RDC a à offrir.

MARTIN LUKAYA M.W. – DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT
En tant que principal représentant du gouvernement dans la société, Martin est chargé de recueillir toutes les informations concernant les agriculteurs à Kinshasa et dans les zones environnantes ainsi que de garder le contact avec eux. Il a également pris soin de toutes les tâches administratives (en français) et fait en sorte que tous les permis de construction nécessaires pour commencer à construire l'usine à Boma étaient en place.

DIDIER MBADU – RESPONSABLE DE FRET & DES DOUANES
En tant qu'agent de fret et des douanes, Didier gère toutes les tâches du département des douanes, s'assure que tous les DGI, DGDA et toutes les politiques douanières sont respectées. Il s'occupe aussi des assurances des véhicules et est le contact direct avec DGDA.

ARNOLD MBUKU – RESPONSABLE DE LA CHAINE D'ACQUISITION ET D'APPROVISIONNEMENT
Nommé comme responsable de la chaîne d'acquisition et d'approvisionnement, Arnold a fait en sorte que tous les besoins des équipements de bureau soient pris en charge, tels que les imprimantes, papier, dossiers, stylos, etc. Il est également chargé de tous les achats d'équipements nécessaires à Boma et à Bukanga Lonzo.
D'autres responsabilités incluent :

Surveillance des fonctions de ressource humaine et logistique;
Ressources humaines : la gestion des ressources humaines du personnel par le recrutement, la sélection, en orientant les employés;
Logistique : impliquée dans le transport et la surveillance des flux de marchandises
NADA KASHEMA – ADMINISTRATION ASSISTANT
Aide avec tous les comptes rendus des réunions, ainsi que d'autres tâches administratives, telles que la rédaction, la saisie et la distribution des lettres à diverses institutions. Elle est aussi chargée de toutes les licences d'importation de tous les équipements venant de l'Afrique du Sud et des autres pays et permet d'assurer un approvisionnement constant de tous les besoins du bureau.

DAVINIA NYOTA – RESPONSABLE ADJOINT DE LA CHAINE D'ACQUISITION ET D'APPROVISIONNEMENT
Davinia prend soin de diverses tâches au sein du département d'approvisionnement ainsi qu'à l'administration. Elle est également responsable des ressources humaines et de la gestion de la logistique sous l'œil attentif du responsable de la chaine d'acquisition et d'approvisionnement, Arnold Mbuku.

ULLA KALAMBA – RECEPTIONNISTE
Ulla s'assure que tous les visiteurs de la compagnie sont bien reçus et répond au téléphone. Elle aide également à taper les lettres qui sont envoyées à diverses institutions.

TOUT EN PLACE

Dans ce qui est la norme pour toute nouvelle entreprise de cette ampleur, un énorme volume de paperasse ont dû être mis en place, ainsi que plusieurs processus suivis. Les exemples incluent les documents d'enregistrement de l'engrais et l'envoi de tous les documents aux institutions désignées pour exonération fiscale (durant le mois de mars 2014).

Outre l'admin, il y a eu un afflux de conteneurs en provenance de l'Afrique du Sud. Toutefois, le processus a été ralenti en raison de complications liées à la douane résultant en un retard important pour tout faire passer à travers le port, mais le gouvernement est intervenu et a aidé à essayer d'accélérer les choses.

Entre-temps, la publicité concernant la construction du nouveau bâtiment avait commencé sur diverses plates-formes y compris la presse écrite, la radio et la télévision. Comme la nouvelle se propagée, beaucoup des travaux sous coulisses étaient en cours pour tenter d'apprêter le site à Boma.

LE SANG, LA SUEUR ET LES LARMES... MAIS SURTOUT LE PROGRÈS

Ci-dessous sont quelques-unes des questions auxquelles l'équipe était confrontée:

L'office national des transports (connu sous le nom d'ONATRA) n'était toujours pas sûr de la frontière des locaux et en raison de cette incertitude, le débours des bâtiments ont changé presque trois fois en essayant de s'intégrer.
Approvisionnement de matériaux de construction comme le cément, le gravier, le sable, ainsi que la main-d'œuvre
Une fois la démolition des bâtiments existants a eu lieu, il y a eu plutôt une découverte inattendue sous la forme de nappe phréatique qui était extrêmement élevé présentant des défis pour la conception de la fondation (voir fondations ci-dessous)
D'AUTRES DEVELOPPEMENTS: (mars à avril)

Les besoins de transport de la direction ont été pris en charge grâce à l'achat de véhicules de CFAO Equipment. Ceci s'est transformé en une longue procédure résultant à la difficulté d'avoir les voitures livrées sans avoir payé les taxes (les entreprises agricoles sont exonérées d'impôts et taxes)
La recherche Marketing a été menée et une lettre avec des échantillons d'engrais ont été envoyés à l'OCC aux fins du contrôle de la qualité
Vers la fin du mois d'avril, le dernier lot de matériel de bureau est arrivé avant d'être installé en une semaine
Willie Immelman (Chef de Gestion des projets RDC) sont arrivés d'Afrique du Sud et sont immédiatement allés de devis en devis (qui s'est révélé être coûteux ou de mauvaise qualité)
BOOM!

Le site de Boma est devenu un centre d'activité en mi-avril !
Les voitures mentionnées ci-dessus ont été finalement livrées et l'arrivée, non pas seulement les personnes mais aussi, des tracteurs et des conteneurs.

Nicolaas et Martin ont approché le gouvernement pour obtenir de l'aide pour ôter le satellite de Boma qui constituait un obstacle à la construction.

Il y a eu de nouveaux progrès sous forme de nouveaux ajouts à l'équipe lorsque deux gestionnaires des actifs et ressources sont arrivés, ce qui a contribué à atténuer les pressions associées à la quantité de paperasserie nécessitant d'être traitée.

En termes de matériaux de construction, la PPC a sauté à bord dans la fourniture de ciment.
La bonne nouvelle ne s'est pas arrêtée là. Le bureau de douane a annoncé qu'il n'y aurait plus de retard dans la livraison des équipements importés et cette nouvelle procédure et économe en temps a été mise en œuvre par certains de leurs agents opérant à Matadi et à Boma.

ARRONDISSEMENT DES ANGLES

En juin, TRIOMF RDC a ouvert un compte à Rawbank, l'une des principales institutions bancaires en RDC.
Il y a eu d'autres ajouts à la main- d'œuvre - une réceptionniste a été embauché à Kinshasa ainsi qu'un comptable de Bukanga Lonzo.

Un mois plus tard, la promotion de la société d'engrais a débuté, ainsi que les sources d'approvisionnement des clients potentiels. Le lancement du Parc Agro ("Parc Agro Industriel") à Bukanga Lonzo a fourni un fait marquant de l'année 2014 et a été bien suivi par un certain nombre des dignitaires.

Le mois dernier, les deux directeurs ont rencontré l'Union des Agriculteurs du Congo à Lubumbashi à la fin du mois pour discuter Boma, le nouveau domicile de l'engrais au Congo.

Avec l'achèvement de l'usine fixé pour la fin d'avril de l'année prochaine, les niveaux d'activité sont sur le point de remonter. Martin est actuellement occupé à la commercialisation de Matadi et de Boma ainsi que des nouvelles arrivées ...

L'ARRIVÉE DE L'ENGRAIS

arrival of fertilizer

Avec toutes les expéditions entrantes d'engrais, Nicolaas veille à ce que tout se déroule bien dans les deux entrepôts situés à Kinshasa (illustré ci-dessus) et à Matadi.

ENTREPOSAGE

Il a fallu une précision extrême et la planification dans l'établissement des installations d'entreposage dans la RDC. Certains des défis ont inclus les voies d'accès, la sécurité des prix et s'assurer à ce que tout est imperméable, pour n'en nommer que quelques-uns.

Matadi était le point de départ, agissant comme un mécanisme de livraison de l'endroit d'où les produits sont distribués. Avec l'achèvement de l'usine de construction pour avril de l'année prochaine, l'équipe a dû se concentrer sur le stockage et les délais applicables.

En utilisant Matadi comme base, les points de livraison dans tout le pays ont été identifiés. La capitale, Kinshasa a été le premier choix évident dans lequel une saine alimentation des petits agriculteurs fonctionne. Kimpese, près de la ville de Kwilu Ngongo dans la province du Bas-Congo, a été également identifié en raison de son histoire dans la culture de la canne à sucre et fait également accueil à Feronia, la plus grande compagnie des cultures arables et de plantation des palmiers à huile en RDC.

De toutes les zones, Kinshasa s'est révélée la plus difficile pour la mise en place les installations à cause de l'absence d'accords de location à court terme, les coûts élevés et trouver le bon endroit au bon emplacement.

Boma est le suivant sur la liste pour l'entreposage, mais en format conteneur, avant de passer à Muanda qui est basé à l'embouchure du fleuve Congo, suivie de Cabinda.

LES DEFIS POUR 2015

Outre la 1ère priorité qui est la finition de l'usine à Boma à la fin du mois d’Avril, énumérées ci-dessous sont quelques-unes des autres entrées qui étaient sur la liste des choses à faire par TRIOMF RDC pour 2015:

Promouvoir le lancement de l'usine de Boma grâce à des annonces publicitaires via la télévision, les brochures, etc.
Développement d'une stratégie de marketing en mettant l'accent sur les petits exploitants
Continuer la publicité sur Bizcongo (liste d'entreprises locale)
Faire attention au financement des agriculteurs - dans le passé, les agriculteurs recevaient des subventions gouvernementales pour de nombreux projets, qui ont tous été insoutenables et ont depuis cessé de fonctionner
Les agriculteurs ont besoin d'être instruits et formés sur la façon d'utiliser les engrais, etc.
Informations du produit - La sensibilisation doit être créée et établie
Une équipe de commercialisation/marketing doit être instaurée
Le dilemme entourant la taille de l'emballage doit être adressé. La majorité de la population n'a pas les moyens d'acheter un sac d'engrais de 50 kg et achète maintenant 1kg d'engrais pré-emballés auprès des négociants.
LES ENTREPRISES QUI ONT JOUE UN ROLE MAJEUR EN FAISANT TOUT LEUR POSSIBLE:

Bolloré Logistics – Afrique, joue un rôle majeur dans la livraison des conteneurs en RDC
PPC-Cement and IMD SPRL – Responsable de l'approvisionnement en ciment
Afritek – Responsable de la démolition de bâtiments et l'approvisionnement en gravier
CREC 7 – Une société chinoise responsable de la plus grande fourniture de gravier de Matadi
ONATRA – Responsable de l'alimentation en eau et électricité dans les locaux
SAFAO – Responsable de la livraison des véhicules
Standard Bank
SUR LE TERRAIN
LES INFOS DU POINT DE VUE D'UN CONTRUCTEUR

QU'EST-CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT MÊME?

L'équipe est actuellement occupée avec le compactage et le coulage des planchers.L'usine de béton peut produire environ 75 m³ de béton par jour, ce qui signifie environ 250 m² (45m³) de plancher est fait un jour.Le reste du béton est pour le réseau de drainage des eaux de pluies, les fondations et le coulage des planchers des autres bâtiments.

Sur une surface de 16 000m² de construction de l'usine, 5600m² a été cimentée.La superficie des locaux est de 3 ha et elle doit être bétonnée entièrement.En outre, 2 ha du port doit être bétonné afin de le rendre plus accessible à l'usine lorsque les bateaux ont à être déchargées.

what happening what happening 2
L'équipe est déterminée à couvrir autant qu'ils le peuvent avec le béton avant que la saison des pluies arrive et le coulage des planchers reste une question d'urgence.

En outre, le suivant est en cours :

Le bureau de construction est en voie d'achèvement
La fondation de blocs sanitaires a été coulée
La fondation du laboratoire et bureau des opérations est également en cours
NUMEROS - LA TAILLE DE TOUT

CERTAINS FAITS INTERESSANTS:

La charpente de la structure pèse environ 900 tonnes
Environ 200 tonnes de barres d'armature ont été utilisées pour les murs, la fondation et les planchers du bâtiment de l'usine
La zone contenant le matériel en vrac sec, si rempli à capacité, sera capable de stocker 80 000 tonnes
Le matériel sera déversé dans les soutes par le biais d'un système de convoyeur aérien dans le toit qui est alimentée par un élévateur à godets
Le matériel en vrac sec stocké dans les soutes sera déchargé via des camions à partir des cargos dans le port, sera ensuite déchargé dans les trémies près de l'usine qui va alimenter l'élévateur à godets allant vers le toit qui à son tour alimente le convoyeur aérien.
Ce système aura une capacité de 100 tonnes
Un tel convoyeur a quatre principaux avantages :

Les stocks de jusqu'à 10m de haut sont obtenus (qui ne serait autrement pas possible)
La contamination causée par les camions déchargeant dans les soutes est éliminée, en particulier lorsqu'il pleut
La double manutention et stockage de matériel sec est éliminée (au cas où les camions sont utilisés pour le déchargement dans les soutes) versus à partir du toit
Lorsque l'engrais en vrac est stocké avec un chargeur, un petit pourcentage est écrasé (ce qui n'est pas souhaitable dans le produit final). Ceci est éliminé grâce à l'utilisation du convoyeur aérien.
ET ENFIN: un total de 30 000 tonnes de béton auront été utilisés à l'achèvement de ce projet!
FONDATIONS - DONNER UN SENS À TOUT

Comme mentionné précédemment, il y a eu des découvertes inattendues entourant la fondation.

Voici pourquoi, selon Willie Immelman, Chef des projets:

"Après notre arrivée en avril 2014, nous avions du aider avec la démolition des bâtiments existants appartenant à ONATRA.

Afritec (une entreprise de construction locale) a eu le contrat pour les travaux de démolition qui leur a pris près de deux mois pour terminer ainsi que le retrait de tous les décombres. À la suite de cela, nous avons pris deux mois de retard.

Après avoir démarré avec le creusement des fondations, nous avons découvert que la zone que nous avions réservé pour la construction était dans une zone de récupération "vlei" et a été rempli jusqu'au niveau actuel de sable pompée de la rivière il y a environ 60 ans.

Afritec avaient creusé des trous d'essai pour déterminer la composition du sol avant la construction mais le matériel marécageux n'était pas détecté à cause de l'accès limité dû aux véhicules, à la ferraille et aux bâtiments bloquant le chemin.

Après ce constat, toute la conception civile et de la fondation a dû changer.

Nous avons également découvert que la nappe phréatique pendant l'été (qui baisse en hiver) n'était que d'environ 1,5 m sous le niveau du sol de notre bâtiment.

Compte tenu de nos fondations pour les murs de soutes sont 6m de haut qui chute de 1,7 m, ce qui signifie que nous serons sous la nappe phréatique. C'est pourquoi nous avons creusé 12 puisards et réussi à drainer la nappe phréatique dans cette zone.

Nous avons dû creuser plus profond, afin de construire une plate-forme pour que la fondation se tienne sur et avons apporté environ 1200 tonnes matériaux rocheux (jusqu'à 500 mm de diamètre) pour stabiliser le sol. Nous avons également élargi la surface du bâtiment de 20% pour compenser à l'instabilité du matériel in situ.
Cette tâche gigantesque, avec le retard de la démolition bâtiments coûta à l'équipe trois mois.

ÉTAT ACTUEL DES AFFAIRES :

L'équipe a travaillé 24 heures sur 24 en gardant à l'esprit la date prévue pour l'achèvement (avril 2015) et s'efforçant constamment de maintenir leurs rythmes de travail industrieux.

Les étapes incluent (d'ici mi-novembre):

La construction du système de convoyeur est bien en cours suite à l'achèvement de l'atelier de 600m². Cinq soudeurs travaillent en permanence sur cela.
Photo ci-dessous, l'atelier:

current state of affairs current state of affairs 2

Environ 60% de l'usine sera fabriqué sur le site. Le nombre des soudeurs sera augmenté à 10 comme le système de convoyeur est monté sur le toit et pour la construction de l'usine.

LE SEL DE LA TERRE

Tous les travailleurs sont employés localement.
Seuls des travailleurs semi-qualifiés étaient disponibles, alors ils ont dû être formés pour répondre à la norme requise. Il y a actuellement neuf équipes s'élevant à 190 personnes employées au total.

L'équipe de l'usine de béton
2 X équipes de béton
2 X équipes des constructeurs
1 X équipe de préparation de la dalle de béton
2 X équipes d'obturateur (volets en acier)
1 X équipe d'obturateur de bois
Atelier (soudeurs)
Les opérateurs de la machine
Atelier (entretien de la machine)
L'ARRIVÉE DU NOUVEAU COMPACTEUR

arrival of new compactor 2 arrival of new compactor
Le nouveau compacteur est arrivé vers la fin du mois d'octobre qui a rendu la préparation des sols beaucoup plus facile comme les compacteurs ne sont pas faciles à obtenir dans cette région et sont extrêmement coûteux.

SYSTÈME DE DRAINAGE

En raison de la forte pluviométrie de cette région au cours de l'été, spécial drainage des eaux de pluie a dû être construite pour accueillir la pluviosité est plus élevée.

L'usine de construction sol a été soulevée par 200mm afin de s'assurer qu'aucune inondation ne pourrait causer l'eau afin de ne pas endommager l'engrais. Pour atteindre cet objectif, plus de 7000 tonnes de remplissage a été présenté.

RÉSUMÉ DU PROJET

L’USINE DE BOMA TERMINÉE
Hooffoto Boma Factory Complete

lire la suite

USINE D’ENGRAIS PRÊTE POUR L’OUVERTURE
Après des mois de travail acharné, l'usine d’engrais de TRIOMF en République Démocratique du Congo a finalement été achevée. Ce projet de 90 millions $ a débuté en Août 2013 avec les négociations entre TRIOMF Afrique du Sud et le gouvernement de la RDC. Cette usine vise à employer plus de 2000 employés, offrant des conseils agricoles professionnels et finalement l'amélioration de la production alimentaire. Le site de 3 hectares abrite un bâtiment d’usine de 14 000 m² d'une capacité de 25 000 tonnes. Cette usine sera le nouveau domicile d'engrais en RDC avec des équipements ultra-modernes tels que; un système d'élévateur à godets, des fosses de déchargement en masse, une centrale à béton, un système de convoyeur aérien, les ponts bascules les plus récents dans la technologie. L'équipe de construction a dû surmonter quelques obstacles dans le processus comme l’inondation qui a frappé la région, détruisant une partie des bâtiments environnants. L'expertise de l'équipe a été démontrée lorsque l'usine a été maintenue complètement sèche du fait que le bâtiment de l'usine a été construit à 300 mm au-dessus du niveau d'inondation. La farine de maïs et l'engrais ont déjà été livrés à l'usine afin de démarrer les affaires et faisant en sorte que TRIOMF devienne le plus grand dans l'industrie des engrais en RDC.

L’USINE D’ENGRAIS ULTRA-MODERNE DANS LE PORT DE BOMA EST ENFIN TERMINÉE
L'usine d’engrais de TRIOMF, sur le port de Boma en RDC, a été achevée et est prête à l’action. Toute l'équipe responsable de cette magnifique structure ultra-moderne de l'équipement et de la technologie s’est surpassée et peut être fière de cette réalisation.

Hooffoto Factory Complete

voir plus...

SON EXCELLENCE LE PRESIDENT JOSEPH KABILA VISITE LES MAGASINS DES CONTENEURS DE LA RDC A MATEDE
Ces magasins de conteneurs distribuent la farine de maïs produit localement à la population locale. Les cultures de maïs ont été cultivées sur le parc agricole de la S. E. du Parc Agro de Bukanga-Lonzo. Pour plus d'informations sur ce projet, veuillez visiter le site parcagro.com

En savoir plus:parcagro.com

L’USINE DE BOMA TERMINÉE
L'équipe de HAEVIC a survolé le site de l'usine terminée à Boma sur les rives du fleuve Congo pour mettre en valeur l'objectif étonnante que l'équipe de construction a atteint dans la réalisation de l’usine ultra-moderne de fabrication d'engrais en RDC. Comme la vidéo l’illustre, l'usine est maintenant terminée et prête pour la production.

Pour en savoir plus: haevic.co.za

LIVRAISON DE LA FARINE
Off Loading Hooffoto

IMG-20160125-WA0006
IMG-20160125-WA0010
IMG-20160125-WA0012
IMG-20160125-WA0015
IMG-20160125-WA0017
DÉCHARGEMENT DE LA PREMIÈRE CHARGE DES SEMENCES DE MAÏS
hooffoto first load maize seed

IMG-20151214-WA0002
IMG-20151214-WA0003
IMG-20151214-WA0004
IMG-20151214-WA0005
IMG-20151214-WA0006
IMG-20151214-WA0007
LES INONDATIONS DES PLUIES, PAS DE TAILLE FACE À L’USINE
L'inondation récente, le week-end, n’a pas été de taille face à la conception astucieuse de l'usine de TRIOMF Fertilizer qui est presque terminée sur le port de Boma. Bien que les ponts bascules étaient complètement inondés, les cellules de chargement utilisées dans les ponts bascules sont scellées pour éviter des dommages dans des situations comme celles-ci. L'usine était complètement sèche, bien que d'autres bâtiments sur la zone du site et des environs était sous l'eau - l'équipe avait construit le plancher de l'usine à 300 mm au-dessus de la ligne d'inondation pour éviter les inondations et les dommages dans cette usine ultramoderne. Considérant la preuve de la fin de semaine dernière, on peut certainement dire que l'équipe a atteint ses objectifs en gardant l'usine sèche et limitant les dommages au minimum.

hooffoto flood rains

IMG-20151212-WA0018
IMG-20151212-WA0019
LES PLUIES DU CONGO, PAS DE TAILLE POUR L’USINE D’ENGRAIS ULTRAMODERNE
Les fortes pluies en RDC ont provoqué des inondations sur le site de la nouvelle usine de TRIOMF Fertilizer sur le port de Boma, le week-end. Le niveau d'eau a augmenté tout au long du week-end et a inondé la plupart du site, effondrant un des murs d'enceinte d'un site juste à côté. Les zones inondées inclues les ponts bascules, les quartiers d'habitation et des immeubles de bureaux en face de l'usine.

hooffoto congo rains

voir plus...

LE PONT-BASCULE TERMINÉ
La sortie et l'entrée du pont-bascule sont terminées.

WEIGHBRIDGE COMPLETE

IMG-20151210-WA0003
IMG-20151210-WA0004
LES BÂTIMENTS ANNEXES SONT PRESQUE TERMINÉS
L’entrepôt de l’Onatra, le réfectoire et le bureau des opérations sont presque terminés. Le bureau des opérations a été meublé et est prêt pour l'ouverture de l'usine en Février 2016. L'équipe s’est certainement surpassée pour terminer cette usine d'engrais ultramoderne.

hooffotoouter

IMG-20151210-WA0002
IMG-20151210-WA0012
IMG-20151210-WA0013
IMG-20151210-WA0014
L’ENGRAIS EST DÉCHARGÉ
L'équipe de Boma fait des stocks en préparation de l'ouverture de l'usine en Février 2016.

hooffotofer

IMG-20151210-WA0016
IMG-20151210-WA0017
L’USINE PREND FORME RAPIDEMENT
Le mélangeur a été mis en place et l'usine est en train de prendre forme rapidement, en préparation pour l'ouverture officielle de l'usine à la fin de Février 2016.

IMG-20151123-WA0003

CENTRALE À BÉTON
L'équipe est en train de construire les dernières parties de la centrale à béton au sein de l'usine.

batching plant

IMG-20151119-WA0017
IMG-20151119-WA0018
IMG-20151119-WA0019
DES PROGRES SONT ACCOMPLIS SUR L’ ENTREPÔT DE L’ONATRA
IMG-20151119-WA0026

LA CANTINE DU PERSONNEL EST EN VOIE D’ACHEVEMENT
IMG-20151119-WA0024
IMG-20151119-WA0025
LES BAIES DE DECHARGEMENT DU VRAC
Les baies de déchargement du vrac de l’usine sont presque achevés en préparation pour la production qui commencera à la fin de Février 2016.

hooffoto bulk

IMG-20151119-WA0027
IMG-20151119-WA0028
IMG-20151119-WA0030
IMG-20151119-WA0031
IMG-20151119-WA0032
LE PONT-BASCULE EST PRESQUE TERMINE
Le pont-bascule sur le site de la nouvelle usine d'engrais est presque terminé et sera opérationnel à temps pour l'ouverture à la fin de Février 2016.

weighbridge

IMG-20151119-WA0006
IMG-20151119-WA0007
IMG-20151119-WA0008
IMG-20151119-WA0009
IMG-20151119-WA0010
SYSTEME DE CONVOYEUR AERIEN
Le système de convoyeur aérien a été installé dans le toit de la structure de l’usine. Ces systèmes de transport vont faciliter le transport et le déplacement de l'engrais dans l'usine.

hooffoto suspended

IMG-20151119-WA0012
IMG-20151119-WA0013
IMG-20151119-WA0014
/p>
LE DERNIER MUR A ETRE COULE
The last structural wall is set to casted this week which will complete the entire main structure of the factory.

last wall

LES BUREAUX SONT PRETS.
Les bureaux ont été achevés et entièrement meublés en préparation pour le lancement et l'ouverture de l'usine à la fin de Février 2016.

hooffoto office

IMG-20151119-WA0033
IMG-20151119-WA0034
PREVUE POUR ETRE OPERATIONNEL EN FEVRIER 2016
Comme indiqué dans les précédentes communications, la construction est en cours pour compléter l'usine d’engrais de pointe à Boma, en RDC. L'usine est prévue pour être opérationnelle en Février 2016. Avec un élévateur à godets étant monté dans la tour du silo et les trémies de la centrale à béton et les allées étant installés, il est clair que beaucoup de progrès ont été accomplis à ce jour!

IMG-20151110-WA0040
IMG-20151110-WA0041
IMG-20151110-WA0046
UN ENTREPOT DE 600 M² POUR ONATRA
L'équipe de construction est en train de construire un entrepôt de 600 m2 pour ONATRA sur le site de la nouvelle usine d'engrais. L'Office National des Transports (ONATRA) est une entreprise publique, basée à Kinshasa, qui exploite les chemins de fer, les ports et le transport fluvial dans le nord et l'ouest de la République Démocratique du Congo. Cet entrepôt fera partie de la structure et de la disposition finales de l'usine terminée.

600m cover

IMG-20151110-WA0009
IMG-20151110-WA0013
IMG-20151110-WA0015
IMG-20151110-WA0020
LA CONSTRUCTION SE DEROULE COMME PREVUE
L'équipe sur le site à Boma fait des progrès incroyables. L'équipe fait des progrès dans quelques départements, des gouttières avec des tuyaux de descente sont montées; un élévateur à godets étant monté dans la tour du silo; une fosse de déchargement du vrac en cours d'achèvement et le carter de pont bascule en voie d'achèvement.

Construction Cover

IMG-20151110-WA0005
IMG-20151110-WA0007
IMG-20151110-WA0011
IMG-20151110-WA0012
IMG-20151110-WA0017
IMG-20151110-WA0019
IMG-20151110-WA0029
IMG-20151110-WA0038
CUISINE ET SALLE A MANGER POUR LES TRAVAILLEURS DE L'USINE
Une cuisine et salle à manger à part pour les ouvriers de l'usine est en cours de construction et prend forme rapidement. Cette zone sera utilisée comme une cafétéria pendant les heures de travail.

kitchen Cover

IMG-20151110-WA0006
IMG-20151110-WA0010
IMG-20151110-WA0028
LES BUREAUX SONT AMENAGES
Avec l'usine qui devrait être opérationnelle en Février 2016, les bureaux ont été achevés et ont été aménagés pour commencer à préparer la production d'engrais.

Office Cover

IMG-20151110-WA0035
IMG-20151110-WA0036
LES MURS DE SOUTE A ETRE COULES
Le dernier des murs de soute est prévu pour être coulé - la structure principale est en voie d'achèvement.

IMG-20151110-WA0022
IMG-20151110-WA0027
LA DISTRIBUTION DU RIZ, DU MAÏS ET DE LA FARINE
La distribution du riz, du maïs et de la farine a commencé. Les produits disponibles sont: 10 kg et 25 kg de riz à grains longs; 10 kg et 25 kg de farine de maïs blanc naturel; 10 kg et 25 kg de farine de maïs jaune naturel; 50 kg de maïs blanc naturel; et 50 kg de maïs jaune naturel. Le riz à grain long est un produit dont la République Démocratique du Congo est fier. Les produits de maïs et de farine sont des produits dont le S.E. Parc Agro de Bukanga-Lonzo est fier et sont distribués parmi les habitants.

Maize Flour Rice Group

LIVRAISON D’ ENGRAIS
L’engrais TRIOMF est livré à un client en RDC.

IMG-20150928-WA0019

LE DEUXIÈME CAMION JIVENTO EST EN ROUTE
Basée en République Démocratique du Congo, Jivento est une entreprise basée et établie en RDC qui s’est associée à AFRICOM COMMODITIES et détient actuellement le transport et d'autres biens mobiliers. Comme une marque qui vise à être synonyme de génie civil et de développement à travers le continent, Jivento devra idéalement être au cœur de tous les projets et en position d'être le fournisseur clé ainsi que g&eacu